Conférence

Ne pas la leur laisser pour mieux la transmettre. Quelques applications des épistémologies féministes en didactique de la philosophie

le 17 mars 2022
17h30-19h30
Conférence du séminaire "Enquêter sur et avec le genre : une discussion interdisciplinaire" avec Vanina Mozziconacci.
Cette intervention vise à éprouver la possibilité d’une traduction de certains principes issus des épistémologies situées féministes en propositions didactiques pour enseigner la philosophie. Cette entreprise de traduction sera présentée en trois temps : depuis sa justification (pourquoi faire une didactique féministe de la philosophie ?), suivant quelques pistes générales (enseigner autrement une autre histoire de la philosophie, interroger la culture agonistique de certains dispositifs didactique, prendre ses distances avec l’hyperphilosophisme, envisager une conceptualisation pragmatiste) et appliquées à des exemples concrets (le sexisme comme cache-misère de la philosophie ; se moquer de la philosophie, c’est vraiment être féministe ; la mise en récit.s contre l’hypostase des concepts).
 

L'intervenante

Vanina Mozziconacci est agrégée de philosophie et maîtresse de conférences en sciences de l'éducation. Elle est rattachée à l'Université Paul Valéry Montpellier 3 et au laboratoire CRISES (EA 4424). Ses recherches portent sur les théorisations féministes de l'éducation et les épistémologies situées. Elle a codirigé Épistémologies du genre. Croisements des disciplines, intersections des rapports de domination, chez ENS éditions en 2018 et publie Qu'est-ce qu'une éducation féministe ? Égalité, émancipation, utopie aux Éditions de la Sorbonne en 2022.


Dans le cadre du séminaire "Enquêter sur et avec le genre : une discussion interdisciplinaire" coordonné par Naïma Ghermani et Marlène Jouan

Localisation

MSH Alpes
Domaine Universitaire
Mis à jour le 12 janvier 2022