Denis Vernant et Régine Pietra (dir.)
Faut-il considérer que les jugements de goût ne sont que l’émanation de la subjectivité de chacun, comme le laisse entendre l’adage populaire « des goûts et des couleurs, on ne discute pas » ainsi qu’un certain nombre de publications récentes?
Des esthéticiens venus d’horizons divers (esthétique anglo-saxone, continentale) confrontent ici leur conception de l’esthétique, au moment où la crise de l’art contemporain semble appeler à une relecture de la troisième Critique de Kant.
On trouvera dans ce volume aussi bien des contributions qui traitent des grands concepts de l’esthétique (plaisir, goûts, couleurs, jugements, etc.) que l’analyse de certains textes précis (Hume, Adorno), et une interrogation concernant le jugement esthétique posée à partir de certains arts : musique, poésie, théâtre, architecture, etc.

Ont collaboré à ce volume  : F. Armengaud, M. Broc, D. Château, J.-P. Cometti, J.-L. Déotte, Ch. Doumet, B. Lafargue, J. Levinson, J.-M. Monnoyer, J. Morizot, D. Payot, M. Philippon, R. Pietra, R. Pouivet, A. Roger, M. Saison, C. Talon-Hugon
Mis à jour le 19 décembre 2019