Présentation

Mes recherches, inspirées par la pensée de Nicolas Machiavel, ont longtemps porté sur la transformation des principes de l’éthique publique, ainsi que sur le phénomène de leadership dans les organisations démocratiques (publiques et privées). Depuis plusieurs années elles concernent également l’innovation technologique, organisationnelle et sociale, appréhendée comme un mode de transformation à la fois global et post-progressiste des sociétés contemporaines ; dans ce cadre, je veux développer une philosophie éthique et politique qui intègre les questions posées par les phénomènes technologiques contemporains, dans tous les secteurs de la vie sociale et de l’existence humaine où ils transforment l’activité. La direction scientifique de la chaire « éthique&IA » de l’institut pluridisciplinaire en intelligence artificielle MIAI s’inscrit dans ce projet.
Diplômes
  • 2012 : Professeur des Universités (1ère classe depuis juin 2016), 17ème section CNU (philosophie), Université Grenoble Alpes.
  • 2008 : Habilitation à Diriger des Recherches en science politique (4ème section CNU) : « Enquête sur les conditions théoriques du républicanisme contemporain. Études d’histoire des idées politiques et de théorie politique », présentée dans le cadre de l'Ecole Doctorale « Sciences de l'homme, du politique et du territoire » (ED SHPT, n°454) de l'Université Pierre Mendès France – Grenoble 2.
  • 2000 : Doctorat de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris (Centre de Recherches Politiques Raymond Aron) : thèse de doctorat de 3ème cycle sous la direction de M. Pierre Manent : « Le problème de l’histoire dans la pensée politique de Machiavel », mention Très Honorable avec félicitations à l’unanimité.
  • 1995 : DEA en « études politiques », EHESS Paris (Centre de Recherches Politiques Raymond Aron), sous la direction de M. Pierre Manent.
  • 1990 : DEA en « épistémologie et philosophie des sciences », Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de M. le Pr. François Dagognet.
  • 1989-1990 : CAPES et agrégation externes de philosophie.
Parcours professionnel
  • Depuis juin 2019 : Responsable de la chaire de recherche « éthique et IA » dans l’Institut Multidisciplinaire en Intelligence Artificielle de Grenoble (MIAI : https://miai.univ-grenoble-alpes.fr), UGA.
  • Depuis septembre 2014 : Professeur de philosophie « sciences humaines et innovation », Grenoble-IAE, Université Grenoble Alpes.
  • Janvier 2012-septembre 2014 : Professeur de philosophie « sciences humaines et innovation », Grenoble Institut de l’Innovation (G2i), Université Pierre Mendès France-Grenoble 2.
  • Septembre 2002-décembre 2011 : Maître de conférences de philosophie politique, Département de philosophie, U.F.R. des sciences humaines, Université Pierre Mendès France - Grenoble 2.
Thématiques de recherche
  • Transformation des principes de l’éthique publique : intérêt général et particulier, construction de la décision publique, lobbying, corruption, déontologie, vertus publiques.
  • Innovation technologique et sociale : progrès et innovation, sens de l’innovation, technologie et société, éthique et IA, innovation sociale et RSE, nouvelles pratiques pédagogies et constitution critique de l’espace public.
  • Leadership dans les contextes démocratiques : figure du chef et système représentatif dans les organisations publiques et privées, gouvernance et management, pouvoirs, émotions, intelligence collective.
Manifestations scientifiques organisées
 
Depuis 2016, responsable pour l’IPhiG de l’organisation et de l’animation du séminaire « Philosophie des techniques »
Publications

Ouvrages

Ménissier, T., Philosophie de la corruption, Paris, Editions Hermann, 2018, 178 pages. 
Ménissier, T., Machiavel. Ombres et lumières du politique, Editions Ellipses Marketing, collection « Aimer les philosophes », 2017, 214 p.
Ménissier, T., La liberté des contemporains. Pourquoi il faut rénover la République, Grenoble, PUG, 2011, 280 pages.
Ménissier, T., Machiavel ou la politique du Centaure, Paris, Editions Hermann, « Hermann Philosophie », 2010, 548 pages.
Ménissier, T., Éléments de philosophie politique, Paris, Ellipses Marketing, 2005, 247 pages.
Ménissier, T., Le vocabulaire de Machiavel, Paris, Ellipses Marketing, collection « Vocabulaire de », 2002, 62 pages.
Ménissier, T., Machiavel, la politique et l’histoire. Enjeux philosophiques, Paris, P.U.F., collection « Fondements de la politique », 2001, 270 pages.
Ménissier, T., Éros philosophe. Une interprétation philosophique du Banquet de Platon, traduction du Banquet suivie d'un essai interprétatif, Paris, Kimé, collection « Philosophie Épistémologie », 1996, 155 pages.
 

Traductions de l’italien

- Borrelli, G., Le côté obscur du Léviathan. Hobbes contre Machiavel, 251 pages, Editions Garnier, Paris, collection « PolitiqueS »,  2014.
- Mazzone, S., « Le temps de l’Empire. Travail, subjectivité, multitude », in Ménissier, T., L’idée d’empire dans la pensée politique, historique, juridique et philosophique, Paris, L’Harmattan, « La Librairie des Humanités », 2006, p. 227-243.
- Cutinelli-Rendina, E., « Église et religion chez Machiavel », in Gaille-Nikodimov, M., et Ménissier, T., Lectures de Machiavel, Paris, Ellipses-Marketing, 2006, p. 193-225.
- Della Porta, D., « Corruption et carrières politiques. Réflexions à partir du cas italien », in Comprendre, n°3-2002, p. 165-187.
- Bobbio, N., « Progrès scientifique et progrès moral », in Cités, n°7-2001, p. 119-136.
- Bonanate, L., « Norberto Bobbio, Profil bio-bibliographique », in Cités, n°2-2000, p. 225-229.
- Machiavel, N., Le Prince, traduction, annotations et commentaires, Paris, Hatier, collection « Les Classiques de la philosophie », 1999, 192 pages ; réédition dans la collection « Classiques and Co », 2007.
 

Direction d’ouvrages ou de revues

- Lépine, V., Martin-Juchat, F., Ménissier, T., dir., « Émotions, dispositifs et organisations : quelles finalités, quels engagements, quelles dynamiques ? », Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, n°14-2018 (dossier d’articles) : https://journals.openedition.org/rfsic/3781.
- Conjard, A., Gros, S., Gwiadzinszki, L., Martin-Juchat, F., Ménissier T., dir., L’atelier de l’imaginaire. Jouer l’action collective, Grenoble, Editions Elya, 2015, 166 pages (ouvrage collectif) : https://www.elyascop.fr/catalogue/collections/linnovation-autrement/latelier-de-limaginaire
- Laborie, K., et Ménissier, T., dir., « Scepticismes en politique », Ethique, Politique, Religions, n°5-automne 2014 (dossier d’articles) : http://www.classiques-garnier.com/editions-tabmats/RetMS05_tabmat.pdf.
- Ménissier, T., dir., « Droits de l’Homme et démocratie dans l’espace européen », Klesis, n°29 / 2014 (dossier d’articles) : http://www.revue-klesis.org/numeros.html#d29.
Guichet, J.-L., et Ménissier, T., dir., « Sensibilité et nature humaine chez Locke et Rousseau », Annales Jean-Jacques Rousseau, n°50/2012, Genève, Droz, p. 11-182 (dossier d’articles).
- Ménissier, T., dir., « La corruption, un concept philosophique et politique chez les Anciens et les Modernes », Anabases. Traditions et réception de l'Antiquité, n°6-2007, p. 11-98 (dossier d’articles) : http://anabases.revues.org/2731.
- Ion, C., et Ménissier, T., dir., « Les nations, renouvellement ou déclin ? Identités nationales et réécritures de l'histoire », Cités, n°29, février 2007, p. 9-116. (dossier d’articles)  : http://www.puf.com/Revues:Cit%C3%A9s_2007_-_N%C2%B0_29.
- Gaille-Nikodimov, M., et Ménissier, T., dir., Lectures de Machiavel, Paris, Ellipses-Marketing, 2006, 368 pages (ouvrage collectif) : http://www.editions-ellipses.fr/product_info.php?products_id=5373.
- Ménissier, T., dir., L’idée d’empire dans la pensée politique, historique, juridique et philosophique, Paris, L’Harmattan, coédition avec l’Université Pierre Mendès France, collection « La Librairie des Humanités », 2006, 280 pages (actes de colloque) : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21587.
- Cléro, J.-P., et Ménissier, T., dir., L’idée de contrat social. Genèse et crise d’un modèle philosophique, Paris, Ellipses Marketing, collection « Philo », 2004, 172 pages (ouvrage collectif) : http://www.editions-ellipses.fr/product_info.php?products_id=4383.
- Laudier, I., et Ménissier, T., dir., « Le travail sans fin. Métamorphoses sociales et amour du travail », Cités, n°8, 2001, p. 9-100 (dossiers d’articles) : http://www.puf.com/Revues:Cit%C3%A9s_2001_-_n%C2%B0_08.
- Ménissier, T., et Zarka, Y.C., dir., Machiavel. Le Prince ou le nouvel art politique, P.U.F., collection « Débats philosophiques », 2001, 250 pages (ouvrage collectif) : http://www.puf.com/Autres_Collections:Machiavel._Le_Prince_ou_le_nouvel_art_politique.

 
Articles dans des revues avec comité de lecture

- Martin-Juchat, F., Ménissier, T., « Se projeter affectivement dans la modernité avancée : action collective, réflexivité, autonomie », Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, [en ligne], 14 | 2018, URL : https://journals.openedition.org/rfsic/4068.
- Fabienne Martin-Juchat, Valérie Lépine et Thierry Ménissier, « Émotions, dispositifs et organisations : quelles finalités, quels engagements, quelles dynamiques ? », Revue française des sciences de l’information et de la communication [en ligne], 14 | 2018, URL : http://journals.openedition.org/rfsic/3795
- Ménissier, T., « Un dilemme à relire à travers les transitions contemporaines. Le juste et le bien dans une théorie d’inspiration républicaine pour les sociétés innovantes », Éthique, politique, religions, n°11, 2017/2, p. 119-138. 
- Ménissier, T., « Lefort lecteur de Machiavel : le travail continué de l’œuvre », Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, 2017-2, n°46, p. 9-32.
- Martin-Juchat, F., Ménissier, T., « Du somatique au politique : l’atelier de l’imaginaire » », Recherches en Communication, Université Catholique de Louvain, n°42/2017, p. 51-62, téléchargeable au format PDF à l’URL : sites.uclouvain.be/rec/index.php/rec/article/download/10163/7773  
- Ménissier, T., « Machiavel et le management : limites et pertinence d’une affiliation », Rue Descartes, 2016/4 (N° 91), p. 45-61.
- Lépine, V., Martin-Juchat, F., Ménissier, T., « Renouveler les modèles de la communication et de la coopération  par l'improvisation : Org’impro, une recherche-action innovante », Communication et professionnalisation, n°4, 2017, p. 162-178, accessible à l’URL : https://ojs.uclouvain.be/index.php/comprof/article/view/813.
- Ménissier, T., « Innovation et histoire. Une critique philosophique », Quaderni. Communication, Technologies, Pouvoir, dossier « L’innovation dans tous ses états », n°91, Hiver 2016, p. 43-55.
- Ménissier, T., « La mort aujourd’hui et le risque de « périssement ». Quelle philosophie du mourir pour la réflexion contemporaine sur la fin de vie ? », Etudes sur la mort. Revue de la Société française de thanatologie, n°147/2015, p. 212-231.
- Ménissier, T., « Quelle philosophie de la corruption dans les républiques d'après la vertu civique ? », Tumultes, dossier « L’Etat corrompu », n°45/2015, p. 35-55.
- Ménissier, T., « La constitution critique du « cinquième pouvoir », une condition pour la démocratie aujourd’hui », Le Philosophoire, n°41, Printemps 2014, p. 243-255.
- Ménissier, T., « Crise du progressisme et scepticisme en théorie politique », Ethique, Politique, Religions, n°5, 2014-2, p. 97-116.
- Ménissier, T., Corruption, Virtue and Republic in Machiavelli’s Work”, South-East European Journal of Political Science, vol. I/2004, October-November-December 2013, p. 51-60
- Ménissier, T., « Le droit et la violence de l’exception. Autour de l’œuvre de Giorgio Agamben », Les Cahiers de la Justice, n°3/2012, p. 75-88.
- Ménissier, T., « République et fraternité. Une approche de théorie politique », Les Cahiers du CRHIPA, n°20/2012 : « Fraternité. Pour une histoire du concept », sous la dir. de Bertrand, G., Brice, C. et Montègre, G., p. 35-51.
- Ménissier, T., « Métamorphoses de l’idée d’empire à la Renaissance », Astérion, n°10 / 2012, http://asterion.revues.org/2235.
- Ménissier, T., « Nature humaine et auto-institution de l’existence. Le dialogue entre Locke et Rousseau par l’intermédiaire du mythe de Robinson », Annales Jean-Jacques Rousseau, n°50/2012, p. 135-162.
- Ménissier, T., « Pour une connaissance émotionnelle de la domination. Une lecture des Origines du totalitarisme d’Hannah Arendt », Ethique, Politique Religions, n°1/2012, p. 87-102.
- Ménissier, T., « La Saint-Barthélemy au prisme du machiavélisme. Massacre généralisé et intentionnalité politique », Les Cahiers de la Justice, n°1/2011, p. 15-28.
- Ménissier, T., « Philosophie et innovation, ou philosophie de l’innovation ? », Klêsis, n°18/2011, p. 10-27, accessible à l’adresse : http://www.revue-klesis.org/pdf/Varia02MenissierInnovation.pdf  
- Ménissier, T., « Généalogie, critique de la responsabilité morale et constitution de la subjectivité selon Nietzsche », Revue de théologie et de philosophie, n°142/2010, p. 21-36.
- Ménissier, T., « Généalogie, critique de la responsabilité morale et constitution de la subjectivité selon Nietzsche », Revue des sciences philosophiques et théologiques, tome 94/n°4, octobre-décembre 2010, p. 671-689.
- Ménissier, T., « Recomposer l’intérêt général. Un essai de théorie normative en réponse à la crise du républicanisme classique », Dissensus, Université de Liège, n°2/2009, p. 178-199 : http://popups.ulg.ac.be/2031-4981/index.php?id=450
- Ménissier, T., « Leo Strauss : filiation néo-conservatrice ou conservatisme philosophique ? », Revue française de science politique, vol. 59, n°5, octobre 2009, p. 873-894. 
- Ménissier, T., « Machiavelli und die Empire-Theorie der Gegenwart », dossier Machiavellismus in Deutschland. Chiffre von Kontingenz, Herrschaft und Empirismus in der Neuzeit (Meyer, A. et Zwierlein, C., eds.), Historische Zeitschrift, Beiheft 51, München, Oldenbourg, 2009, p. 303-323.
- Ménissier, T., « La légitime défense, le « résidu réaliste » du droit international ? », Revue de métaphysique et de morale, n°4 – octobre 2009, p. 443-458.
- Ménissier, T., « Culture et identité. Une critique philosophique de la notion d'appartenance culturelle », publié conjointement dans Le Philosophoire, n°13, Printemps 2008, p. 211-231, et dans Le Portique, e-portique n°5, accessible à l’adresse :  "http://leportique.revues.org/document1387.html, mis en ligne le 7 décembre 2007.
- Ménissier, T., « Un traité politique pour nos nouvelles civilités. Une lecture de La Contre-démocratie de Pierre Rosanvallon », Critique, numéro 731, avril 2008, p. 259-274.
- Ménissier, T., « Dix années d'actualité bibliographique de Machiavel (1997-2007) », Cahiers philosophiques, n°113, avril 2008, p. 115-121.
- Ménissier, T., « Traduire Machiavel », Traduire, 3/2008, n°218, p. 29-42.
- Ménissier, T., « Identités ethniques et politiques dans la construction de l'Union Européenne. Quelle conscience civique à l'ère du post-national ? », Cités, n°29-janvier 2007, p. 81-95.
- Ménissier, T., « Autorité des Anciens et autorité politique chez Machiavel et Montaigne. Une clef pour comprendre le paradoxe de la culture européenne ? », Ithaca. Quaderns Catalans de Cultura Classica, n°21, 2006, p. 201-217.
- Ménissier, T., « L'usage civique de la notion de corruption selon le républicanisme ancien et moderne », dans Anabases. Traditions et réception de l'Antiquité, n°6-2007, p. 83-98, accessible à l’adresse : http://anabases.revues.org/3284.
- Ménissier, T., « Le Discours sur les choses de Florence de Machiavel : logique et pragmatique de l’action politique », Cahiers du CEVIPOF, n°39-2005, p. 11-55.
- Ménissier, T., « Concilier communauté des hommes et souveraineté mondiale : l’empire selon Dante », Cités, n°20, octobre-novembre 2004, p. 113-127.
- Ménissier, T., «  Philosophie politique et anthropologie de la férocité », Raisons politiques, n°9, février 2003, p. 19-31.
- Ménissier, T., « Prophétie, politique et action selon Machiavel », Les Études philosophiques, n°3 de juillet-septembre 2003, p. 289-313.
- Ménissier, T., « Ordini et tumulti selon Machiavel : la république dans l’histoire », Archives de Philosophie, avril-juin 1999, tome 62-2, p. 221-239.
- Ménissier, T., « Politique et « discernement » de l’histoire selon Guichardin », Critique, numéro 607, décembre 1997, p. 917-933.
- Ménissier, T., « Platon et le concept de maladie dans la République », Les Etudes philosophiques, n°3 de 1995, p. 355-373.
- Ménissier, T., « Fonction architectonique et fécondité propre du concept d’expression selon Leibniz », Cahiers philosophiques, numéro 63, juin 1995, p. 29-53.

 
Chapitres d’ouvrages scientifiques

- Martin-Juchat, F., Ménissier, T., « Philosophie du soin à l’ère de la normativité technologique de santé », A paraître en 2019 dans le volume collectif : Subjectivité, corporéité et objets connectés. Regards croisés sur le design et les devenirs de l’interaction
- Ménissier, T., « Comment assumer l’inconsistance du réel ? Penser avec Arendt la crise de l’autorité politique moderne », in Nassikas, K., (dir.), Autorité et force du dire, Paris, PUF, 2016, p. 161-179.
- Ménissier, T., « Une « science nouvelle » pour ranimer le politique », in Conjard, A., Gros, S., Gwiadzinszki, L., Martin-Juchat, F., Ménissier T., L’atelier de l’imaginaire. Jouer l’action collective, Grenoble, Editions Elya, 2015, p. 141-166.
- Ménissier, T., "Inactualité de Machiavel ?  Retour sur le « machiavélisme »", in Stoica, G., et Dragulin, S., (coord.), New Studies on Machiavelli and Machiavelism. Approch and Historiography. Ed. ARS DOCENDI, Universitatea din Bucuresti, 2014, p. 249-288.
- Ménissier, T., « Mutation des temps historiques et corruption dans la République », in De Ligio, G. (éds.), Le Problème Machiavel. Science de l’homme, conscience de l’Europe », Paris, Cahiers de l’Hôtel de Galliffet, Nouvelle série, 2014, p. 31-46.
- Ménissier, T., « L’antimachiavélisme de Pierre Manent », in De Ligio, G., Holeindre, J.-V., Mahoney, D.J. (dir.), La Politique et l’âme. Autour de Pierre Manent, Paris, CNRS Editions, 2014, p. 215-224.
- Ménissier, T., « Innovation, progrès et utopie. Les sociétés innovantes comme utopies réalisées ? », dans Mustière, Ph., & Fabre, M., Jules Verne. Science, crises et utopies, Nantes, Editions Coiffard, 2013, p. 285-292.
- Ménissier, T., « Inachèvement du projet humain, néoténie et perfectibilité rousseauiste », dans Bouvier, P., Clerc, F., Barthélémy, A. & Kohlhauer, M., Jean-Jacques Rousseau, l’Homme comme projet inachevé, Chambéry, Publications de l’Université de Savoie, Laboratoire LLS, coll. « Ecriture et représentation », 2013, p. 59-71.
- Ménissier, T., « Inactualidade de Maquiavel ? Regresso ao « maquiavelismo » », dans Bento, A., (dir), Razao de Estado e Democracia, Coimbra, Almedina, 2012, p. 53-99.
- Ménissier, T., « Contamination et libre responsabilité. Une réflexion biopolitique à partir de la pandémie grippale de l’hiver 2009 », dans Adam, V., & Revol-Marzouk, L., La Contamination. Lieux symboliques et espaces imaginaires, Paris, Classiques-Garnier, 2012, p. 241-257. 
- Ménissier, T., « Les humanités réactionnaires. L’usage paradoxal de l’Antiquité chez Hannah Arendt et Leo Strauss », dans Chabot, J.-L., Ferrand, J., Mathieu, M. (dir.), Les représentations de l’Antiquité dans la pensée européenne moderne et contemporaine, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 189-223.
- Ménissier, T., « Nature et limite de la relation d'obéissance : l'autorité dans les Essais de Montaigne », dans Magnard, P., (dir.), Montaigne, « Les Cahiers d’Histoire de la philosophie », Paris, Editions du Cerf, 2010, p. 179-202.
- Ménissier, T., « Réinventer la liberté ? Benjamin Constant et la « liberté des Modernes » », dans Kévorkian, G., (dir.), La pensée libérale. Histoire et controverses, Paris, Ellipses, 2010, p. 117-130.
- Ménissier, T., « L’Etat moderne et l’institution de la séparation », in Holeindre, J.-V., et Richard, B., La démocratie. Histoire, théories, pratiques, Auxerre, Editions Sciences Humaines, 2010, p. 35-42.
- Ménissier, T., « Individu et action collective chez Robert Damien. L'institution du républicanisme bibliothécaire », dans Dagognet, F., Beaune, J.-C., Chazal, G., et Parrochia, D., (dir.), Bible, bibliothèque et politique. Sur l'oeuvre de Robert Damien, Publications de la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Série colloque, 2009, p. 97-114.
- Ménissier, T., « L'animalité comme limite et comme horizon pour la condition humaine selon Hannah Arendt », dans Guichet, J.-L., (dir.), Usages politiques de l'animalité, Paris, L'Harmattan, 2008, p. 223-252.
- Ménissier, T., Chapitre « Le droit et la politique », in Kévorkian, G., (dir.), Cours de philosophie, classes préparatoires littéraires, Ellipses-Marketing, 2008, p. 7-39.
- Ménissier, T., « La liberté civique est-elle encore possible ? Pour ôter le masque d’une nouvelle servitude », dans Zarka, Y.C., dir., Critique des nouvelles servitudes, Paris, Presses Universitaires de France, collection « Intervention philosophique », 2007, p. 145-170 (traduction italienne par F. Fistetti, T. Parisi, M. A. Masiello dans Critica delle nuove schiavitù, Edizioni Pensa Multimedia, Lecce).
- Ménissier, T., « La place des Monarchomaques dans le débat sur les relations d’obéissance au XVIème siècle », dans Mellet, P.-A., (dir.), Et de sa bouche sortait un glaive. Les Monarchomaques au XVIème siècle, Cahiers d’Humanisme et Renaissance, n°75, Genève, Droz, 2006, p. 15-30.
- Ménissier, T., « République, ordre collectif et liberté civile. Le républicanisme de Machiavel », dans Gaille-Nikodimov, M., et Ménissier, T., Lectures de Machiavel, Paris, Ellipses-Marketing, 2006, p. 151-191.
- Ménissier, T., « Introduction », dans Ménissier, T., L’idée d’empire dans la pensée politique, historique, juridique et philosophique, actes du colloque de Grenoble, Paris, L’Harmattan, coédition avec l’Université Pierre Mendès France, collection « La Librairie des Humanités », 2006, p. 11-20.
- Ménissier, T., « Monarchia de Dante : de la communauté ecclésiale à la citoyenneté universelle », dans Ménissier, T., L’idée d’empire dans la pensée politique, historique, juridique et philosophique, Paris, L’Harmattan, coédition avec l’Université Pierre Mendès France, collection « La Librairie des Humanités », 2006, p. 81-96.
- Ménissier, T., « Anthropologie de la férocité et démocratie sauvage. Animalité et politique selon Machiavel », dans Gontier, T., (dir.), Animal et animalité dans la philosophie à la Renaissance et à l’âge classique, Louvain-Paris, Peeters, 2005, p. 209-229.
- Ménissier, T., « Machiavélisme, ou : Guerre et conflit dans la pensée de Machiavel », in Collectif, La politique, volume 3 : Bellicisme, terrorisme, machiavélisme, pacifisme, Nantes, Editions M-éditer, 2005, p. 47-69 (avec un CD-Rom).
- Ménissier, T., « Note sur un projet de recherche en philosophie de la culture », dans Chène, J. (éd.), Pense(z) les politiques culturelles universitaires, Actes des journées nationales Art + Université + Culture 2004/2005, Lille, 2005, p. 153-158.
- Ménissier, T., « Introduction : origines théoriques de la notion de contrat social », dans Cléro, J.-P., et Ménissier, T., dir., L’idée de contrat social. Genèse et crise d’un modèle philosophique, Paris, Ellipses Marketing, collection « Philo », 2004, p. 1-14.
- Ménissier, T., « Du serment au contrat dans la pensée des Monarchomaques » dans Cléro, J.-P., et Ménissier, T., dir., L’idée de contrat social. Genèse et crise d’un modèle philosophique, Paris, Ellipses Marketing, collection « Philo », 2004, p. 15-33.
- Ménissier, T., « De la perspective au perspectivisme : Machiavel et la nouvelle conception de l’espace à la Renaissance », dans Dokic, J., Drieux, P., Lefebvre, R., (dir.), Symboliques et dynamiques de l’espace, Rouen, Presses Universitaires, 2003, p. 63-79.
- Ménissier, T., « Descartes, Machiavel et la politique dans les Lettres à Élisabeth »,  texte publié sur le site de l'Académie de Rouen dans le cadre d’un dossier dirigé par Myriam Morvan : « La correspondance des philosophes » : http://philosophie.ac-rouen.fr/archives/menissier.htm, mis en ligne en juin 2002.
- Ménissier, T., « Qu’est-ce que la vertu républicaine ? Quelques remarques sur l’interprétation de Machiavel dans Le Moment machiavélien », dans Senellart, M., et Sfez, G., (dir.), L’Enjeu Machiavel, Paris, P.U.F., 2001, p. 241-246.
- Ménissier, T., « Les mots du pouvoir et les modes de la pensée politique », dans Ménissier, T., et Zarka, Y.C., dir., Machiavel. Le Prince ou le nouvel art politique, P.U.F., collection « Débats philosophiques », 2001, p. 13-46.
- Ménissier, T., « La vérité effective de la politique et les qualités du prince. De l’exclusion de l’imagination à la révélation de l’efficacité symbolique », dans Ménissier, T., et Zarka, Y.C., dir., Machiavel. Le Prince ou le nouvel art politique, P.U.F., collection « Débats philosophiques », 2001, p. 105-131.
- Ménissier, T., « Principauté et souveraineté chez Machiavel », dans Cazzaniga, G. M., et Zarka, Y. C., (dir.), Penser la souveraineté à l’époque moderne et contemporaine, Pise-Paris, Edizioni ETS/Vrin, 2001, volume I, p. 27-49.
- Ménissier, T., « La rupture machiavélienne dans la découverte du jeu social des passions », dans Cléro, J.-P., (dir.), L’affectivité et la signification, Rouen, Presses Universitaires, 2000, p. 9-19.