Séminaire international

Labeur et travail : retour sur une distinction controversée

le 17 février 2022
10h30 - 12h00
Katia GENEL Centre Marc Bloch, Berlin Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Dans la Condition de l’homme moderne, Hannah Arendt propose une distinction inhabituelle entre deux sortes d’activités, le labeur (labor) et le travail (work) ; cette distinction vise notamment à faire une place aux activités qui servent à la reproduction de la vie, et en particulier de la vie sociale, et à ne pas réduire le concept de travail à un modèle artisanal ou productif de fabrication d’un objet. Curieusement, cette distinction, demeurée controversée, semble avoir peu de postérité que ce soit dans le champ sociologique, psychodynamique tout comme dans les travaux philosophiques sur le travail ; elle paraît gêner les réflexions sur le travail parce qu’elle serait porteuse d’un réductionnisme voire d’un mépris pour le travail. Est-ce parce qu’elle s’est élaborée à partir d’une critique de Marx, et reconduit à la distinction complexe entre domaine de la nécessité et domaine de la liberté, ou parce qu’elle pose un peu brutalement la question de ce qui fait sens dans le travail et de ce qui permet aux individus de se réaliser ? Nous nous pencherons sur la (non-)réception – philosophique mais aussi féministe – de cette distinction.

Localisation

Salle B1, ARSH
1281 Av. Centrale, 38400 Saint-Martin-d'Hères
 
Mis à jour le 8 février 2022