Présentation
 
Inga Römer est Professeure des universités en philosophie allemande. Après des études de philosophie, de lettres et d’économie nationale et internationale à Hambourg et Bordeaux, elle a terminé sa thèse en 2008 à l’Université de Wuppertal. C’est dans cette même université qu’elle est devenue Maître de conférences (CDD), qu’elle a obtenu son HDR en 2015, puis qu’elle a assuré le remplacement d’un poste de professeur. Depuis 2016, elle est professeure à l’Université Grenoble Alpes.
De 2017 à 2019, elle a été Vice-Présidente de la « Deutsche Gesellschaft für phänomenologische Forschung ». Depuis 2017, elle est co-éditrice de la revue trilingue « Phänomenologische Forschungen » et de la série « Beihefte zu den Phänomenologischen Forschungen » (Verlag Felix Meiner).
Ses domaines de recherche sont la philosophie allemande classique, notamment l’œuvre de Kant, ainsi que la phénoménologie allemande et française. Elle travaille sur des questions de la métaphysique, de l’éthique, du temps, du désir et du soi.

 
Inga Römer is Professor of philosophy with a specialisation in German philosophy. After having studied philosophy, litterature and economics in Hamburg (Germany) and Bordeaux (France), she finished her PhD in 2008 at the University of Wuppertal. At the same university, she was then an assistant professor before receiving her « habilitation » in 2015. A period of substituting a Professor’s position in Wuppertal was followed by the election at the University of Grenoble in 2016. Between 2017 and 2019, she was Vice-President of the German Society for phenomenological research. She is one of the editors of the trilingual journal « Phenomenological Research » and the book series accomanying this journal (Felix Meiner Verlag).
Her research areas are Classic German philosophy, especially Kant, as well as German and French phenomenology. She works on questions of metaphysics, ethics, time, desire and the self.

Thématiques de recherche

La philosophie allemande classique, notamment Kant.
La phénoménologie allemande et française, notamment Husserl, Heidegger, Levinas et Ricœur.
La métaphysique, l’éthique, le temps, le désir, le soi.

 
Formation universitaire et emploi professionnel
 
2016 : Recrutée comme Professeur des universités (« Philosophie allemande du XVIIIe au XXe siècles ») à l’Université Grenoble Alpes (UGA), France
2015-2016 : Remplacement d’un poste de Professeur des universités (« Vertretungsprofessur ») pour trois semestres (5 cours par semestre) à l’Université de Wuppertal
2015 : Habilitation à diriger des recherches à l’Université de Wuppertal.
2010-2015 : Poste de Maître de Conférences avec un contrat à durée déterminée (« Akademische Rätin auf Zeit ») (Philosophie) à temps plein à l’Université de Wuppertal, Allemagne
2009-2010 : Poste de collaboratrice scientifique (« wissenschaftliche Mitarbeiterin ») (Philosophie) à temps plein à l’Université de Wuppertal, Allemagne
2008-2009 : Poste de collaboratrice scientifique (Philosophie) à mi-temps à l’Université de Wuppertal, Allemagne
2008 : Doctorat en Philosophie à l’Université de Wuppertal. Directeur de la thèse de doctorat: László Tengelyi.
2004 : Maîtrise (Magistra Artium) à l’Université de Hambourg, Allemagne. Majeure: Philosophie (directrice du mémoire: Dorothea Frede). Mineures: économie publique, littérature allemande, anthropologie.
2000 : Licence de Philosophie à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III (France)

Responsabilités actuelles (sélection) 
 

  • Co-éditrice de la revue « Phänomenologische Forschungen » (Verlag Felix Meiner) et de la collection associée « Beihefte »
  • Membre de la section 17 (Philosophie) du Conseil National des Universités (CNU)
  • Directrice adjointe du laboratoire « Institut de philosophie de Grenoble »
  • Directrice de l’antenne grenobloise de l’École Doctorale « Philosophie : histoire, représentation, création » (Lyon 3, ENS Lyon, Université Grenoble Alpes)
  • Vice-présidente de l’ « Institut für Transzendentalphilosophie » à l’Université de Wuppertal
  • Ancienne Vice-présidente de la « Deutsche Gesellschaft für phänomenologische Forschung » (2017-2019)
Publications

 

Livres

Das Zeitdenken bei Husserl, Heidegger und Ricœur (fr. « La pensée du temps chez Husserl, Heidegger et Ricœur »), Dordrecht, Springer, 2010 (= Phaenomenologica. Bd. 196), 538 pages.

Recensions :

- Iyer, Arun A.: Inga Römer: « Das Zeitdenken bei Husserl, Heidegger und Ricœur » (fr. « La pensée du temps chez Husserl, Heidegger et Ricœur »), in: Husserl Studies 29 (2), 2013, pp. 163-170.
- Marosan, Bence Peter: « Inga Römer über das fragmentierte Phänomen der Zeit » (fr. « Inga Römer sur le phénomène fragmenté du temps »), in: Sic et non. Zeitschrift für Philosophie und Kultur. Im Netz. (http://www.sicetnon.org/content/pdf/Roemer_marosan.pdf (31.01.2011))
Das Begehren der reinen praktischen Vernunft. Kants Ethik in phänomenologischer Sicht (fr. « Le désir de la raison pure pratique. Approche phénoménologique de l’éthique kantienne »). Hambourg, Meiner, 2018 (= Paradeigmata), 428 pages. 

 Direction d’ouvrage

 Dirigés 

  1.  Römer, Inga (éd.): Subjektivität und Intersubjektivität in der Phänomenologie (fr. « Subjectivité et intersubjectivité dans la phénoménologie »), Würzburg, Ergon Verlag, 2011 (= Studien zur Phänomenologie und praktischen Philosophie. Bd. 24), 251 pages.

  2. Römer, Inga (éd.): Affektivität und Ethik bei Kant und in der Phänomenologie (fr. « Affectivité et éthique chez Kant et dans la phénoménologie »), Berlin/Boston, de Gruyter, 2014, 282 pages.

Co-dirigés 

  1.  van der Heiden, Gert-Jan / Novotny, Karel / Römer, Inga / Tengelyi, László (éd.): Investigating Subjectivity. Classical and New Perspectives (fr. « Analysant la subjectivité. Perspectives classiques et nouvelles »), Leiden/Boston/Tokyo, Brill Academic Publishers, 2011, 349 pages.

  2. Römer, Inga / Wunsch, Matthias (éd.): Person – Anthropologische, phänomenologische und analytische Perspektiven (fr. « La personne – perspectives anthropologique, phénoménologiques et analytiques »), Münster, Mentis, 2013, 411 pages.

  3. Römer, Inga / Schnell, Alexander (éd.) : Phénoménologie & métaphysique. Phänomenologie und Metaphysik, Hambourg, Meiner, volume bilingue à paraître dans la série « Beihefte zu den Phänomenologischen Forschungen ».

 Direction d’une revue et d’une série de livre

  • Avec Thiemo Breyer (Université de Cologne, Allemagne) et Julia Jansen (Université Catholique de Louvain, Belgique) :Phänomenologische Forschungen / Phenomenological Studies / Recherches Phénoménologiques, Hambourg, Meiner.

  • Avec Thiemo Breyer et Julia Jansen : Beihefte zu den Phänomenologischen Forschungen (série de livre associé à la revue 1.), Hambourg, Meiner.

Édition d'un numéro de revue

Emmanuel Levinas, « Le primat de la raison pure pratique », avec une présentation du texte, in Philosophie, No. 142, 2019, pp. 3-11.

Articles

Articles dans des Revues nationales à comité de lecture

  1.  « Les interprétations heideggeriennes de Kant », in Archives de philosophie 81/2 (2018), pp. 329-352.

  2. « La nature entre phénomène et spéculation », in Grégori Jean / Jean-Claude Gens (éd.), « La Nature », Alter 26 (2018), pp. 15-29.

  3. « La raison pure pratique au-delà de l’être. Levinas lecteur de Kant », in Philosophie, No. 142, 2019, pp. 12-29.


 Articles dans des Revues internationales à comité de lecture

  1.  « Von der wertmaximierenden Leistungsmaschine zur vernünftigen liebenden Person. Subjektivität in Husserls Ethik » (fr. « De la machine qui maximise les valeurs à la personne raisonnable et aimante. La subjectivité dans l’éthique de Husserl »), in: Journal Phänomenologie, Schwerpunkt: Husserls Ethik (éd. Sebastian Luft), 2011, pp. 21-35.

  2. « Gibt es eine ‚geistige Erfahrung‘ in der Phänomenologie? Zu Adornos Kritik an Husserl und Heidegger » (fr. « Y-a-t-il une ‘expérience spirituelle’ dans la phénoménologie ? À propos de la critique d’Adorno à Husserl et Heidegger »), in: Phänomenologische Forschungen 2012, pp. 67-85.

  3. « Zeit und kategoriale Anschauung. Heideggers Verwandlung eines Husserl’schen Grundbegriffes » (fr. « Temps et intuition catégoriale. La métamorphose heideggerienne d’une notion fondamentale de Husserl »), in: Archiv für Begriffsgeschichte 55 (2013), pp. 251-262.

  4. « Ricœurs Spätphilosophie als ein post-hegelianischer Kantianismus » (fr. « La philosophie tardive de Ricœur comme une kantisme post-hégélien »), in: International Yearbook for Hermeneutics 13 (2014), pp. 249-267.

  5. « De Kant à la métaphysique phénoménologique. Le chemin intellectuel de László Tengelyi », in Interpretationes. Studia Philosophica Europeanea, 2015/2, pp. 13-26.

  6. « Scham – phänomenologische Überlegungen zu einem sozialtheoretischen Begriff » (fr. « La honte – réflexions phénoménologiques sur une notion de la théorie sociale »), Gestalt Theory. A Multidisciplinary Journal 39/2-3 (2017), pp. 313-329.

  7. « From Kant to the problem of phenomenological metaphysics. In memory of László Tengelyi », in Horizon. Studies in Phenomenology 5/1 (2016), Special Issue, pp. 115-132.


 Articles dans des Revues sans comité de lecture

  1.  « Die Überwindung des ‘Korrelationismus’ ? Über den ‘spekulativen’ und den ‘neuen’ Realismus » (fr. « Le dépassepement du ‘corrélationisme’ ? A propos du réalisme ‘spéculatif’ et du réalisme ‘nouveau’ »), Information Philosophie 3 (2018), pp. 26-34.

  2. « La métaphysique des faits originaires à l’épreuve d’une hénologie brisée. Deux amorces dans l’œuvre de Husserl », in Annales de phénoménologie. Nouvelle série 17 (2018), pp. 57-70.


 Articles pour des manuels internationaux

  1.  « Method » (fr. « Méthode »), in: Keane, Niall / Lawn, Chris (éd.): The Blackwell Companion to Hermeneutics, Hoboken, Wiley, 2016, pp. 86-95.

  2. « Narrative Identität » (fr. « L’identité narrative »), in: Martínez, Matías (éd.): Erzählen. Ein interdisziplinäres Handbuch, Stuttgart, Metzler, 2017, pp. 263-269.

  3. « Ontologie und Metaphysik » (fr. « Ontologie et métaphysique »), in Sebastian Luft / Maren Wehrle, Husserl Handbuch. Leben – Werk – Wirkung, Stuttgart, J. B. Metzler, 2017, pp. 327-331.

  4. « The battlefield of reason and feeling. Husserl on the history of philosophy in the search for phenomenological ethics », in : Jacobs, Hanne (éd.) : The Husserlian Mind, New York, London, Routledge, à paraître.


 Article soumis et acceptés pour la publication

 « László Tengelyi : die Welt und ihr Unendliches » (fr. « László Tengelyi : le monde et son infini »), in Tobias Keiling (éd.), Phänomenologie und Metaphysik, Tübingen, Mohr Siebeck, UTB, à paraître. 

Chapitres de livre

Chapitres à comité de lecture

  1. « Narrativität als philosophischer Begriff. Zu Funktion und Grenzen eines Paradigmas » (fr. « Le narrativité comme notion philosophique. Sur la fonction et les limites d’un paradigme »), in: Aumüller, Matthias (éd.): Narrativität als Begriff. Analysen und Anwendungsbeispiele zwischen philologischer und anthropologischer Orientierung, Berlin/New York, de Gruyter, 2012 (= Narratologia), pp. 233-258.

  2. « Cora Diamonds Ethik in realistischem Geist als eine hermeneutische Phänomenologie der ethischen Lebensformen » (fr. « L’éthique réaliste de Cora Diamond comme phénoménologie herméneutique des formes de la vie éthique »), in Phänomenologische Forschungen, Lebenswelt und Lebensform, éd. par Christian Bermes et Annika Hand, Hambourg, Meiner, 2016, pp. 135-145.

  3. « Levinas and early modern philosophy », in The Oxford Handbook of Levinas, éd. par Michael L. Morgan, Oxford, 2018.

  4. « The sources of practical normativity reconsidered – with Kant and Levinas », in Matthew Burch, Jack Marsh & Irene McMullin (éd.), Normativity, Meaning and the Promise of Phenomenology, Abingdon, Routledge (= Research in Phenomenology), New York, London, Routledge, 2019, 120-136.

 
Chapitre soumis et accepté pour la publication

« Transcendental Apperception and Temporalisation. Husserl on Kant » (fr. « L’apperception transcendantale et la temporalisation. Husserl sur Kant »), Iulian Apostolescu / Claudia Serban, Husserl, Kant and Transcendental Phenomenology, Berlin, de Gruyter, à paraître.


Chapitres sans comité de lecture

  1.  « Die Wahrheit der Vergangenheit zwischen Epistemologie und Ethik. Zu einer Wandlung in Ricœurs Geschichtsdenken » (fr. « La vérité du passé entre épistémologie et éthique. À propos d’un changement dans la pensée du temps chez Ricœur »), in: Born, Marcus Andreas (éd.): Retrospektivität und Retroaktivität. Erzählen – Geschichte – Wahrheit, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2009, pp. 277-290.

  2. « Eskapistisches Vergessen? Der Optativ des glücklichen Gedächtnisses bei Paul Ricœur » (fr. « L’oubli escapiste ? L’optatif de la mémoire heureuse chez Paul Ricœur »), in: Liebsch, Burkhard (éd.): Bezeugte Vergangenheit – versöhnendes Vergessen. Geschichtstheorie nach Paul Ricœur, Berlin, Akademie Verlag, 2010 (= Deutsche Zeitschrift für Philosophie. Sonderband 24), pp. 291-309.

  3. « Zu einer gemeinsamen Problematik von Husserls Zeitkonstitution und Heideggers Zeitigungsebenen » (fr. « Sur une problématique commune de la constitution du temps chez Husserl et les niveaux du temps chez Heidegger »), in: Rese, Friederike (éd.): Heidegger und Husserl im Vergleich, Francfort sur le Main, Vittorio Klostermann, 2010 (= Heidegger Forum. Bd. 3), pp. 305-322

  4. « Vorlaufende Entschlossenheit oder Schuld gegenüber der Vergangenheit? – Überlegungen zu Heidegger und Ricœur » (fr. « Résolution devançante ou culpabilité envers le passé ? Réflexions sur Heidegger et Ricœur »), in: Moran, Dermot / Sepp, Hans Rainer (éd.): Phenomenology 2010. Volume 4: Selected Essays From Northern Europe. Traditions, Transitions and Challenges, Bukarest, Zeta Books, 2011, pp. 226-251.

  5. « Beispiel und Vorbild in der Ethik. Kant und Scheler » (fr. « Exemple et modèle en éthique. Kant et Scheler »), in: van der Heiden, Gert-Jan / Novotny, Karel / Römer, Inga / Tengelyi, László (éd.): Investigating Subjectivity. Classical and New Perspectives, Leiden/Boston/Tokyo, Brill Academic Publishers, 2011, pp. 181-211.

  6. « Subjektivität und Intersubjektivität in der Phänomenologie » (fr. « Subjectivité et intersubjectivité dans la phénoménologie ») (avec László Tengelyi), in: van der Heiden, Gert-Jan / Novotny, Karel / Römer, Inga / Tengelyi, László (éd.): Investigating Subjectivity. Classical and New Perspectives, Leiden/Boston/Tokyo, Brill Academic Publishers, 2011, pp. 135-143.

  7. « Das Tragische im Ethischen. Eine Untersuchung des ethischen Personalismus im Ausgang von Kant und Hegel » (fr. « Le tragique en éthique. Une étude du personnalisme éthique à partir de Kant et Hegel »), in: Römer, Inga (éd.): Subjektivität und Intersubjektivität in der Phänomenologie, Würzburg, Ergon Verlag, 2011 (= Studien zur Phänomenologie und praktischen Philosophie. Bd. 24), pp. 215-231.

  8. « Einleitung » (fr. « Introduction »), in: Römer, Inga (éd.): Subjektivität und Intersubjektivität in der Phänomenologie, Würzburg, Ergon Verlag, 2011 (= Studien zur Phänomenologie und praktischen Philosophie. Bd. 24), pp. 11-22.

  9. « Les implications ontologiques dans la phénoménologie de Paul Ricœur », in: Novotny, Karel / Schnell, Alexander / Tengelyi, László (éd.): La phénoménologie comme philosophie première, Paris, 2011 (= Mémoires des Annales de Phénoménologie), pp. 241-253.

  10. « Il fondamento dell’etica e il problema del conflitto morale individuale » (fr. « Le fondement de l’éthique et le problème du conflit moral individuel »), in: Dalla Vigna, Pierre (éd.): Etiche ed Estetiche, Milano, Mimesis, 2012, pp. 167-183.

  11. « Person und Persönlichkeit bei Max Scheler und Nicolai Hartmann » (fr. « Personne et personnalité chez Max Scheler et Nicolai Hartmann »), in: Hartung, Gerald / Wunsch, Matthias / Strube, Claudius (éd.): Von der Systemphilosophie zur systematischen Philosophie – Nicolai Hartmann, Berlin/Boston, de Gruyter, 2012, pp. 259-276.

  12. « Person und moralische Verbindlichkeit. Ein Dialog zwischen analytischer Philosophie und Phänomenologie » (fr. « Personne et obligation morale. Un dialogue entre philosophie analytique et phénoménologie »), in: Römer, Inga / Wunsch, Matthias (éd.): Person – Anthropologische, phänomenologische und analytische Perspektiven, Münster, Mentis, 2013, pp. 343-362.

  13. « Personalität und Multiperspektivität » (fr. « Personnalité et multiperspectivité ») (avec Matthias Wunsch), in: Römer, Inga / Wunsch, Matthias (éd.): Person – Anthropologische, phänomenologische und analytische Perspektiven, Münster, Mentis, 2013, pp. 9-24.

  14. « Kann ich die Zwecke des Anderen zu meinen Zwecken machen? – Phänomenologische Überlegungen zu einer Kantischen Forderung » (fr. « Les fins de l’autres, peuvent-elles devenir les miennes ? Réflexions phénoménologiques sur un devoir kantien »), in: Breyer, Thiemo (éd.): Grenzen der Empathie. Philosophische, psychologische und anthropologische Perspektiven, München, Fink, 2013, pp. 333-350.

  15. « Ethik bei Kant und in der Phänomenologie. Perspektiven der Wiederaufnahme eines Gesprächs » (fr. « L’éthique chez Kant et dans la phénoménologie. Perspectives d’un dialogue renouvelé »), in: Römer, Inga (éd.): Affektivität und Ethik bei Kant und in der Phänomenologie, Berlin/Boston, de Gruyter, 2014, pp. 1-15.

  16. « Reue und Freiheit. Ansatz zu einer Phänomenologie der Freiheit im Ausgang von Kants Begriff der Reue » (fr. « Le regret et la liberté. Approche pour une phénoménologie de la liberté à partir de la notion kantienne de regret »), in: Römer, Inga (éd.): Affektivität und Ethik bei Kant und in der Phänomenologie, Berlin/Boston, de Gruyter, 2014, pp. 223-240.

  17. « Das Böse in phänomenologischer Sicht » (fr. « Approche phénoménologique au mal »), in: Staudigl, Michael / Sternad, Christian (éd.): Figuren der Transzendenz. Transformationen eines phänomenologischen Grundbegriffs, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2014, pp. 189-209.

  18. « Entwurf und Intersubjektivität bei Heidegger und Sartre » (fr. « Projet et intersubjectivité chez Heidegger et Sartre »), in: Espinet, David / Hildebrandt, Toni (éd.): Suchen, Entwerfen, Stiften. Randgänge zum Entwurfsdenken Martin Heideggers, Paderborn, Fink, 2014, pp. 215-233.

  19. « Die Formeln des kategorischen Imperativs in der Grundlegung. Eine Kritik der Interpretation von Klaus Reich und Julius Ebbinghaus » (fr. « Les formules de l’impératif catégorique dans les Fondements de la métaphysique des mœurs. Une critique de l’interprétation de Klaus Reich et Julius Ebbinghaus »), in: Egger, Mario (éd.): Philosophieren nach Kant. Festschrift für Manfred Baum, Berlin/Boston, de Gruyter, 2014, pp. 191-209.

  20. « Ethik und Ästhetik bei Kant und Levinas » (fr. « L’éthique et l’esthétique chez Kant et Lévinas »), in: Grüny, Christian (éd.): Ränder der Darstellung. Leiblichkeit in den Künsten, Weilerswist, Velbrück Wissenschaft, 2015, pp. 17-28.

  21. « Spatium – topos – atopos. Zur Phänomenologie des Raumes » (fr. « Spatium – topos – atopos. Sur la phénoménologie de l’espace »), in: Espinet, David / Keiling, Tobias / Mirkovic, Nikola (éd.): Raum erfahren, Tübingen, Mohr Siebeck, 2017, pp. 169-186.

  22. « Ricœurs Auseinandersetzung mit Kant vor dem Hintergrund der französischen Reflexionsphilosophie von Jean Nabert in L’homme faillible » (fr. « La réception ricœurienne de Kant et de Jean Nabert dans L’Homme faillible »), in: Breyer, Thiemo / Creutz, Daniel (éd.): Phänomenologie des praktischen Sinns. Die Willensphilosophie Paul Ricœurs im Kontext, München, Fink, 2019, pp. 157-183.

  23. « La réception ricœurienne de Kant dans L’Homme faillible », in: Marmasse, Gilles / Picardi, Roberta (éd.): Ricœur et la pensée allemande de Kant à Dilthey, Paris, CNRS Éditions, 2019, pp. 23-36.


 Chapitres soumis et acceptés pour la publication

  1.  « Subjektivität als Begehren des Anderen. Von Kojèves Hegelrezeption über Sartre zu Levinas » (fr. « La subjectivité en tant que désir d’Autrui. Hegel – Kojève – Sartre - Levinas »), in Sepp, Hans Rainer (éd.), Subjektivität in der Moderne. Festgabe für Klaus Erich Kaehler, Nordhausen, Traugott Bautz (= libri nigri), à paraître.

  2. « Ist die Zeit eine Kategorie ? Zum kantischen Erbe einer phänomenologischen Metaphysik » (fr. « Le temps, est-il une catégorie ? A propos de l’héritage kantien d’une métaphysique phénoménologique »), in Inga Römer / Alexander Schnell (éd.), Phénoménologie & métaphysique. Phänomenologie und Metaphysik, Hambourg, Meiner, à paraître dans la série « Beihefte zu den Phänomenologischen Forschungen ».

  3. « Realismus als Herausforderung der Philosophie im Denken der Gegenwart » (fr. « Le réalisme comme défi de la philosophie dans la pensée contemporaine »), in Böhr, Christoph (éd.), Die Zukunft der Metaphysik. Von einem unabweislichen Bedürfnis der Vernunft, Wiesbaden, VS Springer, à paraître.

  4. « Phénomène et langage. Vers une phénoménologie herméneutique à partir de Paul Ricœur », in Jean-Claude Monod / Christian Sommer / Nicola Zambon (éd.), Langage(s) de la phénoménologie, à paraître.

 Actes de congrès

  1.  « Worin gründet ethische Verbindlichkeit? Zur Alternative von diskursethischer und phänomenologischer Begründungsstrategie » (fr. « En quoi est fondée l’obligation morale ? À propos de l’alternative entre l’éthique du discours et la phénoménologie »), in: Fonfara, Dirk / Lohmar, Dieter (éd.): Soziale Erfahrung. Tagungsband der Deutschen Gesellschaft für phänomenologische Forschung, Hambourg, Meiner, 2013 (= Sonderband der Phänomenologischen Forschungen), pp. 237-247.

  2. « Gibt es einen kantianischen Intuitionismus in der Ethik ? » (fr. « Y a-t-il un intuitionnisme kantien en éthique ? »), in Harald A. Wiltsche & Sonja Rinofner-Kreidl (éd.), Analytic and Continental Philosophy: Methods and Perspectives. Proceedings of the 37th International Wittgenstein Symposium, Berlin/New York, De Gruyter, 2016, pp. 369-380.

  3. « Levinas über Kants praktische Philosophie » (fr. « Lévinas sur la philosophie pratique de Kant »), in: Natur und Freiheit, Akten des XII. Internationalen Kant-Kongresses, éd. Violetta L. Waibel, Margit Ruffing et David Wagner, Berlin/Boston, de Gruyter, 2018, pp. 3583-3589.

 Publication online

 « Le caractère aporétique du temps au sein du présent élargi – Husserl, Derrida, Ricœur », in: http://cephen.free.fr/CEPHEN/numerospecial_2.html. (2010)

Comptes-rendus

  1.  « De Warren, Nicolas: Husserl and the Promise of Time. Subjectivity in Transcendental Phenomenology », in: Husserl Studies, 28 (2012) 3, pp. 251-257. (aussi: http://www.springer.com/alert/urltracking.do?id=Ld9a95cMad1cdcSacd88a5 (16.10.2010))

  2. Klein, Christian/Martínez, Matías (éd.): « ‘Wirklichkeitserzählungen’ als Forschungsfeld der Narratologie » (fr. « ‘Récits de la réalité’ comme champ de recherche de la narratologie »), in: Diegesis 1 (2012) 1, pp. 104-108.

  3. « Aktuelle Entwicklungen der Phänomenologie in Frankreich » (fr. « Développements actuels de la phénoménologie en France »), in: Philosophische Rundschau 60 (2013) 2, pp. 130-141. (compte-rendu collectif sur des œuvres de Jocelyn Benoist, Dominique Pradelle, Claude Romano et Alexander Schnell)

  4. « Nagel, Thomas: Geist und Kosmos. Warum die materialistische neodarwinistische Konzeption der Natur so gut wie sicher falsch ist, Berlin 2013, 187 Seiten » (fr. « Nagel, Thomas : L’esprit et le cosmos. Pourquoi la conception matérialiste et néodarwiniste de la nature est presque assurément fausse ») in: Interdisziplinäre Anthropologie 2 (2014): „Gewalt und Aggression“, pp. 222-231.

  5. « Steven Crowell: Normativity and Phenomenology in Husserl and Heidegger. Cambridge u.a.: Cambridge University Press 2013, 321 S. » (fr. « Steven Crowell : Normativité et phénoménologie chez Husserl et Heidegger »), in: Husserl Studies 30/3 (2014), pp. 283-291.

  6. « Kant als ein Denker des Ereignisses ? » (fr. « Kant, un penseur de l’événement ? ») (sur David Espinet : Ereigniskritik. Zu einer Grundfigur der Moderne bei Kant), Deutsche Zeitschrift für Philosophie 66/5 (2018), pp. 713-720.