L’Institut de Philosophie de Grenoble – anciennement EA 3699 « Philosophie, Pratiques et Langages (PPL) » – regroupe actuellement 11 membres titulaires, issus de diverses composantes de l’Université Grenoble Alpes, plus de 20 doctorants, plusieurs post-doctorants. Il est membre de l’école doctorale régionale ED 487 « Philosophie : histoire, représentation, création ».
Ses activités s’organisent selon trois axes.
 
Axe 1. « Pratiques : valeurs, normes, institutions »
Cet axe développe une philosophie appliquée, consacrée aux actions humaines qui forment la réalité éthique, politique et juridique du monde contemporain. Il en explore les dimensions axiologique, normative et sociale dans les perspectives de l’éthique philosophique, de la philosophie morale, de la philosophie politique et de la philosophie du droit.
Mots clés : Philosophie appliquée, éthique (du genre, de l’intelligence artificielle, de l’innovation, du milieu médical), philosophie morale, philosophie politique, philosophie du droit, philosophie de l’action
 
Axe 2. « Esprit et cognition »
Cet axe interroge la nature de l’esprit (ou) de la vie cognitive, avec un accent privilégié porté sur les questions de la mémoire, de l’intentionnalité et des capacités langagières. Les travaux qui y sont développés prennent place dans deux cadres théoriques actuels majeurs : l’approche naturaliste propre à la philosophie telle qu’elle participe aux sciences cognitives et l’approche de type philosophie du langage ordinaire.
Mots clés : Philosophie de l’esprit, sciences cognitives, philosophie de la mémoire ; intentionnalité ; philosophie du langage, pragmatique, sémantique naturalisée
 
Axe transversal. « Histoire de la philosophie »
Cet axe est dit « transversal » car les contributions de la philosophie aux problématiques du monde actuel ne peuvent manquer de se nourrir de l’histoire de la philosophie. Il constitue en outre un axe à part entière car certains chercheurs y consacrent la majorité de leurs travaux. L’axe couvre plus précisément la période antique (Platon, Plotin), la philosophie moderne (Hume, Spinoza) et la philosophie contemporaine (Kant, Hegel, phénoménologie allemande et française, philosophie analytique).
Mots clés : philosophie ancienne (Platon, Plotin) ; philosophie moderne (Hume, Spinoza) ; philosophie contemporaine (Kant, Hegel, phénoménologie allemande et française, philosophie analytique)