Colloque

Colloque des doctorants : La force des normes

10 octobre 2019 - 11 octobre 2019

« La force des normes »

Les 10 et 11 octobre 2019 à Grenoble

Salle A6, BSHM Bât. Michel Dubois

Université Grenoble-Alpes (Campus de Saint-Martin-d'Hères)

 

Programme du colloque


Première journée : jeudi 10 octobre

9h15-9h30 – Ouverture du colloque : introduction et discours de bienvenue
 

Normativité vitale, sociale et politique

9h30 – Conférencier invité : Olivier RAZAC (Univ. Grenoble-Alpes) - Le problème de la distinction normation et normalisation à partir de Foucault

10h30 – Pause

10h45 – Quentin BADAIRE (ENS de Paris) – Le néolibéralisme, un empire normatif en crise ? Forces et faiblesses de la normativité néolibérale

11h30 – Jan LOCKENBAUER (Univ. de Wuppertal) – L’expérience et la vie : les normes vitales de Kurt Goldstein à Georges Canguilhem

12h15 – Déjeuner

13h30 – Malo MORVAN (ESPE de Bourg-en-Bresse) – La mise en norme de la langue française à la Révolution, figure d’un « démocratisme condescendant »
 

Logique des normes

14h15 – Perceval PILLON (IHPST Paris) – Une logique des normes ? Logique déontique et représentation inférentielle des normes

15h – Pause
 

Force normative des discours

15h15 – Elise HUCHET (Univ. Paris-7) – La constitution discursive des sujets et ses limites : l’interprétation par Judith Butler du concept althussérien d’interpellation

16h – Chloé MUTEAU-JAOUEN (Univ. Grenoble-Alpes) – La force illocutoire est-elle expressive ou normative ?

16h45 – Nicolas GALY (Univ. Grenoble-Alpes) – Les présupposés normatifs des discours

17h30 – Fin de la première journée


 

Deuxième journée : vendredi 11 octobre
 

Normes de la connaissance

9h Conférencière invitée : Elodie GIROUX (Univ. de Lyon) – Réflexions sur les normes et la normativité dans le champ de la biologie et de la médecine

10h – Pause

10h15 Samuel DUCOURANT (ENS de Paris) – La force des normes de preuve − Débats entre sciences et politiques

11h – Romain SAUZET (Univ. de Lorraine) – Evaluations épistémiques et évaluations cognitives : deux normes distinctes pour l’activité scientifique

11h45 – Corentin Fève (Univ. de Nantes) – La force des normes chez les néokantiens de l’École de Bade

12h30 – Déjeuner
 

Normes de l’action rationnelle

13h45 – Joy ELBAZ (Univ. Aix-Marseille) – La force exclusive de la norme

14h30 – Antoine REBOURG (Univ. de Neuchâtel) – Qu’est-ce que la force de volonté ?

15h15 – Pause

15h30Jean-Baptiste BONTEMPS (Univ. de Lorraine) – Normativité naturelle et motivation morale

16h15Fanny-Elisabeth ROLLET (Univ. Paris-1) – Doctrines de l’insanity et norme(s) de l’action rationnelle en droit pénal : un agent effacé, inintelligible et/ou irrationnel ?

17h – Fin du colloque


 

Contacts

Renaud Fine : renaud.fine@univ-grenoble-alpes.fr

Chloé Muteau-Jaouen : chloe.muteau-jaouen@univ-grenoble-alpes.fr

 


Argumentaire
Les normes, en structurant les actions individuelles et collectives, sont au coeur de nos vies en société. Au-delà de régularités par lesquelles elles sont susceptibles de se manifester aux yeux de l’observateur, elles peuvent constituer aussi bien des règles effectivement suivies que des idéaux qu’il faudrait chercher à atteindre. Qu’elles soient formelles ou informelles, elles organisent nos pratiques au sens large, des plus  dispersées (argumenter, évaluer, etc.) aux plus intégratives (politiques, médicales, juridiques, etc.), et orientent nos jugements. De ce fait, la notion de norme a d’ores et déjà fait l’objet de nombreuses études en philosophie et dans les sciences humaines et sociales en général, qui en ont, entre autres, exploré les dimensions ontologique (qu’est-ce qu’une norme ?), épistémologique (comment peut-on connaître les normes ?) et axiologique (peut-on estimer la valeur d’une norme, et en arbitrer les éventuels conflits ?).
Le présent colloque se propose toutefois d’adopter un angle de réflexion légèrement décalé sur les normes en explorant l’idée de force des normes, pouvant être, en première intention, comprise au sens large d’une capacité à produire un changement. En choisissant de nous interroger sur la force des normes, nous prenons donc le parti de nous concentrer sur la manière dont elles produisent des effets, qu’elles soient officielles ou tacites, impératives ou incitatives, intentionnelles ou non, suivies de façon consciente ou non-consciente, voire inconsciemment subies. D'où les normes tirent-elles leur force ? À quel point influencentelles nos comportements ? Par quels mécanismes ? Quelles sont leurs fonctions sociales, quelles sont leurs rôles dans l’élaboration des représentations individuelles et collectives ? Peut-il exister des normes sans effets et, si oui, en quel sens ? Est-il possible d’identifier et d’intervenir sur des facteurs leur conférant un peu plus – ou un peu moins – de force ? Comment évaluer la force d’une norme ? En définitive, de quelle manière, et jusqu’à quel point, les normes gouvernent-elles nos actions ?

Conférenciers invités
Elodie GIROUX (Université Jean Moulin – Lyon 3)
Olivier RAZAC (Université Grenoble-Alpes)

 

Localisation

Salle A6, BSHM Bât. Michel Dubois, 1251 av. Centrale, domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères
Mis à jour le 18 juin 2019